Arêtes et fissures à Chamonix

Petit week-end sur le superbe granite du massif du Mont-Blanc avec Benoit.

 

Une première journée sur une classique, figurant dans le topo des 100 plus belles du Massif du Mont Blanc de Rébuffat, l’arête Grutter à l’aiguille des Pélerins.

Benoit, pour qui c’est la première fois à chamonix, découvre que l’on peut parcourir de superbes courses à seulement une heure de marche du téléphérique…

Ce fût un bon choix de course pour cette journée, mais le rideau de pluie sur sallanches nous a incité à la prudence. Une descente express nous a mis à l’abri du mauvais temps, mais finalement le temps tient encore un moment et nous laisse manger en terrasse…

 

Deuxième journée, la météo est prévu bonne pour le matin puis se dégrade avec de l’orage. On part donc du côté du Pilier Rouge de Blaitière, parcourir les fissures de Majorette Thatcher

Une voie vraiment très belle, les gants de fissures sont conseillés. Il faut bien user des coinceurs et friends, et des coincements de pieds et de mains en tout genre. L’ambiance de cette voie qui se déroule au centre du pilier est exceptionnelle. Une voie à faire, sans aucun doute.

Retour au téléphérique sous un ciel qui passe du beau temps à l’orage en une demi-heure, après avoir indiqué le départ de Nabot Léon à une cordée d’anglais qui ne semble pas craindre l’orage…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *