Escalade en Costa Blanca

Cet automne, on a pris la direction du sud, pour visiter l’Espagne. Le mot d’ordre, c’était d’aller encore plus au sud que nos précédents voyages, ce qui n’est pas très compliqué vu que l’on est jamais descendu en-dessous de Barcelone.

On s’est donc retrouvé entre Valence et Alicante, du côté de Calpe, entre montagne, mer et building…

Au final, on a adoré le coin, même si la côte est bien bétonnée. Mais c’est vraiment une période calme au niveau touristique.

Du côté de l’escalade, on s’est bien régalé. On a grimpé de superbes voies au-dessus de la mer sur le Penon de Ifach. Ici c’est rocher rouge, des formes complétement halluciantes et pas mal de longueurs en dévers, mais jamais trop difficile.

Ensuite, on a visité le Puig Campana, une montagne qui culmine à 1406 mètres d’altitude. Sur la face ouest, on trouve des voies longues de 700 mètres. Nous on a grimpé des classiques un peu plus courtes, sur un rocher démentiel, tantôt rouge à trous, tantôt gris à gouttes d’eau. Le tout à protéger sur coinceurs, un régal.

Et comme l’Espagne, c’est vraiment le paradis de l’escalade, on en a aussi profité pour visiter des falaises sportives moins connues, et faire un petit tour sur les blocs d’Albarracin.

Ajoutez à cela les cervezas, les tapas et les paellas, et on en oublierai presque de rentrer à la maison pour skier cet hiver…